Accepter l’incertitude pour mieux agir

par | 25. Juin 2020 | Blog | 0 commentaires

Soyons réalistes, la crise que nous traversons a déjà (et aura) un impact sans précédent sur nos entreprises dans les mois à venir. Perte d’activité, trésorerie mise à mal, licenciements dans le viseur, etc. Au-delà de ces impacts directs et visibles, un autre élément perturbe les dirigeants avec qui nous échangeons quotidiennement : l’incertitude ! Prendre des décisions en intégrant l’incertitude sur l’avenir fait partie du quotidien d’un.e dirigeant.e, mais cela prend des proportions inconnues jusqu’à présent. Malgré ce contexte, chez Tactique, nous conseillons aux entreprises d’embrasser cette incertitude et de concentrer leur énergie sur le passage à l’action en s’appuyant sur leurs ressources, leurs forces, leurs actifs, plutôt que de se laisser gagner par l’immobilisme. Car attendre d’y voir plus clair sur la situation à venir, c’est prendre le risque d’agir trop tard.

Etape 1 : Accepter la situation avec lucidité

Prenons conscience, dès maintenant, que la situation est fluctuante. L’avenir de nos entreprises est incertain et l‘impact économique de cette crise est réel. Une fois ce constat effectué, l’action est donc la meilleure manière de réduire l’incertitude. 

Et ça tombe bien ! Parce qu’agir, c’est ce que les entrepreneur.e.s savent faire de mieux.

Etape 2 : Faire le point sur les scénarios possibles 

L’idée ici n’est pas de faire l’autruche, la tête plongée dans le sable, mais plutôt d’observer la situation telle qu’elle est vraiment. Pour cela, faites un point sur les scénarios possibles de cette sortie de crise. C’est la raison pour laquelle, chez Tactique, nous avons mis en place un outil simple, que vous pouvez retrouver ici, afin d’aider les dirigeant.e.s que nous accompagnons à voguer dans ce contexte.

Etape 3 : Identifier ses cartes en main

Chaque entreprise possède ses propres forces et actifs. La mission est donc d’effectuer un état des lieux fidèle de ses ressources, petites et grandes. Elles seront de précieuses alliées dans l’adaptation de vos offres au marché actuel. 

Quelles ressources activer ?

▸ Les hommes et femmes qui composent votre entreprise : ils/elles ont une capacité d’adaptation, de mobilisation face à la crise. Ils/elles constituent un laboratoire d’idées  et ont des compétences qui vont au-delà de leur champ d’actions quotidien.

▸ Clients, fournisseurs : nous sommes tous en difficultés et avons besoin les uns des autres.

▸ Le matériel, les stocks, les locaux : quelle utilité leur donner dans le contexte actuel ?

▸ Les savoir faire de toute sorte et la trésorerie bien entendu.

Etape 4 : Passer à l’action en découpant son temps 

 

Il s’agit du plan d’urgence-adaptation au contexte (2020 en mode survie) :

Comment j’utilise au mieux mes ressources et mes actifs ? Je repense mon activité au moins temporairement afin de faire rentrer de l’argent en 2020.

Anticiper la suite et émettre des hypothèses sur votre vision de la suite. Saisir les opportunités. 

Des opportunités business, comme cette entreprise spécialisée dans l’aménagement de bureau que nous avons accompagné pendant le confinement, qui va lancer une nouvelle offre, toujours à destination des entreprises, mais pour l’aménagement des espaces de travail des salariés à leur domicile.

La posture du/de la dirigeant.e

Faire preuve d’agilité :

N’oubliez pas de changer de perspective car tout évolue en permanence dans le contexte actuel. Il est important de passer dans un nouveau mode ou l’on pilote l’entreprise à la semaine en ajustant ses mouvements en fonction des informations que l’on reçoit au fil de l’eau. 

Intégrer la notion de perte acceptable :

Il s’agit de prendre des risques mesurés et d’accepter certaines choses :

Par exemple, chez Tactique, nous avons pris la décisions – entre mars et juin – de ne faire aucune démarche dans le but de nous apporter de la trésorerie afin de nous focaliser sur les Collectifs Flash. Être proches des dirigeant.e.s dans ce contexte a été un moyen de proposer nos idées et notre expertise auprès des dirigeants qui en avaient besoin. Parce que nous savions que c’était un pari sur l’avenir !

II en va de même pour un dirigeant.e qui souhaiterait valider un recrutement sans forcément de visibilité sur son activité. De notre point de vue, il se passe plus souvent des événements favorables plutôt que défavorables. 

La question est de savoir ce que vous acceptez en prenant un risque mesuré ou maîtrisé.

Envie de passer à l’action ? Nous vous proposons de prendre un temps d’échange ensemble autour d’un café !

La bonne stratégie est toujours collective !

Nous sommes convaincus, au sein de Tactique Collectif Stratégique, que la sauvegarde des entreprises dépend de notre capacité à accepter la situation. A bien analyser également les forces en présence afin de faire preuve d’ingéniosité pour tirer parti du contexte.  Mobilisons toutes nos forces pour sauver nos TPE / PME !

Parce que la bonne stratégie est toujours collective !

Jouez les commentateurs !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir un autre article

Vous êtes dirigeant
de TPE/PME ?

Vous aimeriez avoir
l’appui du Collectif Stratégique ?